Accueil > Découvrir > Expositions virtuelles > Caves coopératives vinicoles : un rôle pionnier pour le Var > BESSE-SUR-ISSOLE (Bâtiment d'origine)

Découvrir

Réduire les caractèresAugmenter les caractèresImprimer

BESSE-SUR-ISSOLE (Bâtiment d'origine)

164_1_img.jpg

Coopérative Vinicole dite l'Emancipatrice, puis Le Cellier de Gaspard. Dates de construction et d’agrandissement : 1910 ; 1927 ; 1965 ; 1974. Architecte initial inconnu ; 1974 : : Petitin. Origine du nom : en référence à l’idéologie.

Description sommaire actuelle : voir la fiche technique rédigée par le Service de l'Inventaire général du patrimoine culturel sur http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee

Historique : La construction initiale date de 1910. La coopérative comprenait alors 108 adhérents et disposait d’une capacité de stockage de 4000 hectolitres. En 1938 elle comptabilisait 201 coopérateurs avec une capacité de stockage de 26 600 hectolitres Elle faisait en outre partie des cinquante structures coopératives les plus importantes du département. En 1979, elle comptait 257 adhérents cultivant 353 hectares de vignes et produisait 11 285 hectolitres de vins dont 2 049 hectolitres d'A.O.C Côtes de Provence. Durant l’entre-deux-guerres le maire de Besse, François-Marius Bouis (S.F.I.O.), a joué un rôle majeur dans la promotion des structures coopératives varoises.

Lors de la seconde guerre mondiale, le bâtiment a servi de dépôt de munitions pour l’armée allemande qui a tenté de le détruire lors du débarquement des alliés en Provence, le 16 août 1944.

Malgré de gros dommages il en subsista une partie (la façade principale).

Crédit photo : Archives départementales du Var

Espace personnel
© Archives départementales du Var - Plan du site - Mentions légales - Crédits