Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Les Rendez-vous des Archives

De septembre 2021 à Juin 2022

 

Dans le cadre des jeudis des Archives, seront organisées plusieurs conférences :

  
Jeudi 21 octobre 2021, à 18h :

Conférence coanimée par Monsieur Didier CREMADES, Doctorant en Histoire et Président du CHIBEC, Laboratoire de recherche Centre d’Histoire des bénéficiaires d'Établissements de la Charité et par Monsieur Hugo BOUET, Archéologue spécialiste du numérique.

“La Peste dans l’infirmerie”

Alors que Signes, tout comme la Provence, traverse son énième vague de peste en 1587, la communauté décide de réquisitionner un jas pour y soigner et isoler les pestiférés. Comme tant d'autres infirmeries provençales, elle ne devait être active que durant les quelques mois de ce millésime. Pourtant, elle sera activée à chaque vague de peste touchant le village varois, jusqu'à la moitié du XVIIIe siècle. À bien des égards, ce lieu de soin est atypique. Cette conférence sera donc l'occasion d'y présenter la vie quotidienne, notamment, et les hypothèses faisant l'objet de nombreuses recherches actuelles grâce aux technologies numériques.
Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy, Draguignan.
Contact/informations: 04 83 95 83 37 
Entrée libre.


Jeudi 18 novembre 2021, à 18h :   

Conférence d'Elisabeth Sauze, archiviste paléographe, conservateur du patrimine honoraire.

"Paysages d'autrefois - Promenade dans les cadastres anciens"

Bien avant la plupart des autres régions de notre pays, avant même de devenir française, la Provence a connu et utilisé à partir du XIVe siècle le cadastre, document fiscal d’origine antique. Presque tous les fonds d’archives communaux contiennent des séries de livres terriers ou livres d’estime, comme on les appelait avant la confection du cadastre dit « napoléonien » dans la première moitié du XIXe siècle. Ces documents, énumérations plus ou moins détaillées des biens fonds imposables (en omettant donc les biens nobles et ecclésiastiques) possédés dans le territoire communal par les particuliers, fournissent d’abondantes et précieuses données d’histoire économique et sociale. Malgré l’absence de plans (sauf quelques rares essais de représentation graphique vers la fin du XVIIIe siècle), ils permettent aussi d’apercevoir et parfois de reconstituer avec précision les paysages rural et urbain qu’ont connu les provençaux d’autrefois.
Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy, Draguignan.
Contact/informations: 04 83 95 83 37 
Entrée libre.
 
 
Jeudi 27 janvier 2022, à 18h :  

 

Conférence de Monsieur Stéphane KRONENBERGER, Docteur en Histoire de l’université Côte d’Azur, Historien de l’époque contemporaine, post-doctorant à Aix-Marseille Université.

“Les camps d’internés civils austro-allemands du Var durant la Grande guerre”

A u cours du premier conflit mondial, la France décide pour la première fois d’interner des civils ennemis dans des camps dits de « concentration », majoritairement implantés dans des bâtiments militaires ou religieux. Éloignées de la frontière allemande, les régions de l’Ouest et du Sud de la France reçoivent la majorité de ces lieux de rétention, dont trois se trouvent dans le Var à Brignoles, Saint-Maximin et Saint-Tropez. Un quatrième, au caractère particulier, accueille à Draguignan, durant leur temps de repos, les individus détachés aux travaux agricoles.
Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy, Draguignan.
Contact/informations: 04 83 95 83 37 
Entrée libre.

Jeudi 3 mars 2022, à 18h :  

Conférence de Frédéric d'Agay, historien, Vice-président de la Fédération historique de Provence :

"La cuisine provençale avant la tomate et les anciennes traditions de Noël "

La cuisine provençale des temps modernes glisse de la cuisine médiévale, qui ne connaît pas la tomate, ni les lé- gumes de la ratatouille, utilise autant le beurre que l’huile,à une cuisine plus marquée. La Provence est « riche en grains et en bétail, habitée de toutes les races d’oiseaux et de poissons, plantureuse en vins et huiles excellentes, parfumée de simples et herbes odorantes, fertile en fruits parfaitement bons et délicats » écrit ainsi un gentilhomme arlésien, à la fin du XVIe siècle. Cette conférence vous invite à plonger dans de nombreux docments d'archives, telle que la liste d’expédition de produits de Provence en 1690 par la présidente de Boyer-Bandol à ses fils et des grands seigneurs de la Cour, mais aussi la commande du comte de Vintimille du Luc en 1788 à un négociant d’Aix, sans oublier les livres de raison, les états de dépense de bouche, de cuisine ou de table, les recettes et menus... Cette conférence s’harmonise avec la programmation culturelle de l’HDE qui propose du 17 décembre au 6 mars une exposition consacrée aux arts de la table.
Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy, Draguignan.
Contact/informations: 04 83 95 83 37
Entrée libre. 
 
 
 
Jeudi 7 avril 2022, à 18h :  

Conférence de Madame FAUCONNIER-THERILLION, Présidente de l’association Trésors Patrimoine à Marseille.

“Etoffes et costumes dans les actes d’archives”



Unique en France et implantée à Marseille, l'association Trésors Patrimoine a pour objet l’étude, la valorisation, la diffusion et la maintenance du patrimoine que constituent les étoffes, les costumes anciens ainsi que leurs parures et accessoires. Cette conférence exposera la manière dont on cherche, dans quels registres, dans quels actes d’archives et ce que ces recherches nous apportent pour identifier nos collections. Les étoffes d’indienne, leur arrivée en Provence et leur diffusion en Europe. La technique d’impression sur étoffe (indiennage). Les techniques de piquage marseillais et de broderie emboutie de Marseille (boutis). Dans sa dernière parution figure un acte émanant de nos fonds d’archives pour attester de l'existence d'une étoffe dans le Var.
 
 
Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy, Draguignan.
Contact/informations: 04 83 95 83 37 
Entrée libre.
 
Jeudi 19 mai 2022, à 18h

Conférence de Monsieur Jean-Marc MORICEAU, Professeur d’histoire moderne à l’université de Caen et Président de l’Association Histoire des sociétés rurales.

"L’Homme et le loup en France du Moyen Âge à nos jours” 

 
La dangerosité du loup sur l’homme, qui renvoie à de vieux contes comme Le Chaperon rouge ou Le Petit Poucet (publiés en 1697), ou à de grandes énigmes comme La Bête du Gévaudan (1764-1767), a-t-elle une réalité historique ? Quel risque l’animal sauvage a-t il présenté en France sur le bétail ? sur la popula- tion ? quelles en furent les manifestations ? Quel en fut l’impact sur l’économie et les générations qui nous ont précédés ? L’image du loup est aujourd’hui revalorisée dans le souci revendiqué de défendre la biodiversité en Europe. Pourtant elle a été longtemps très négative. Depuis le retour du canidé dans les Alpes en 1992, le renversement de perspective divise l’opinion. Les tensions s’avivent. Pour circonscrire les enjeux d’une question aussi sensible, il importe d’y voir plus clair. Pour y parvenir, Jean-Marc Moriceau a rassemblé un corpus de plusieurs milliers d’actes de décès, survenus en France de 1420 à 1918, et s’est livré à une vaste enquête aux horizons interdisciplinaires. La conférence propose d’entrer dans l’atelier de l’his- torien et de découvrir la diversité de ses sources documentaires. Elle présente ses méthodes de travail. Le loup est un révélateur des choix de société et un marqueur de la gestion de notre environnement.

Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy, Draguignan.
Contact/informations: 04 83 95 83 37 
Entrée libre.

 

Jeudi 23 juin 2022, à 18h : 

Conférence de Monsieur Gilbert BUTI, Professeur émérite d’histoire à l’Université d’Aix-Marseille, Chercheur à la Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme.

“La Peste au Village” 


En 1720, Marseille et une partie de la Provence subissent une épidémie de peste, ce « grand personnage de l’histoire d’hier ». L’organisation de la lutte contre le mal et le déroulement de la contagion sont assez bien connus pour quelques grandes cités. En revanche, l’histoire des petites localités attaquées par « l’ennemi invisible » reste souvent muette faute de sources. Or, un ensemble documentaire à la fois banal et exceptionnel, comme le Livre jaune tenu par le notaire. Jean-François Bouyon au moment de la contagion, permet de suivre l’épidémie à La Valette, petit bourg proche de Toulon. Mesures préventives (surveillance, îlotage, ravitaillement), soins, assistance, recherche de protection divine jalonnent les efforts des magistrats du Conseil de ville chargés d’organiser la lutte contre le fléau, lutte à laquelle participe également le notaire et greffier Bouyon. Après le reflux de la contagion, quelques indicateurs autorisent l’historien à prendre la mesure du drame, à essayer d’en comprendre les raisons et à dégager la force des permanences.

 
Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard Kennedy, Draguignan.
Contact/informations: 04 83 95 83 37 
Entrée libre.