Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Interrogatoire d'un détenu toulonnais lors de la révolte de la Maison centrale d'éducation correctionnelle de Sainte-Anne de l'Ile du Levant (Hyères, 1866)

145_1_img.jpg

Descriptif : Ce document illustre une dramatique révolte survenue sur l'Ile du Levant, et par là-même l'échec de la justice des mineurs en vigueur sous le Second Empire.

Treize enfants désignés comme « espions » à la solde de la direction du pénitentier ont péri lors d'un guet-apens dressé par des co-détenus dans l'incendie d'un pavillon.

Depuis les événements de juin 1848, des colonies agricoles pénitentiaires pour enfants délinquants avaient été créées en France. Une éducation morale, religieuse et professionnelle patronnée par l’assistance publique devait y être dispensée.

La réalité fut toute autre : travail forcé, malnutrition, brimades et sévices.

Cote : 2 U 509

Crédit photo : Archives départementales du Var