Réduire les caractères Augmenter les caractères Augmenter les contrastes Imprimer

Conférence

Carabiniers à Toulon Bd Strasbourg.jpg

"L'occupation italienne dans le Var (novembre 1942-septembre 1943)", par Jean-Louis Panicacci, professeur honoraire d'histoire à l'université de Nice et président des amis de la Résistance azuréenne

Paradoxalement, ce ne fut pas dans les Alpes-Maritimes (zone de revendication terrritoriale) que le déploiement militaire transalpin fut le plus important mais dans le département varois (en raison de l’importance stratégique de la rade de Toulon et des mines de bauxites de Brignoles). Les Italiens ne purent occuper Toulon que tardivement et incomplètement puisque les Allemands occupaient l’arsenal. Une partie non négligeable des navires sabordés et du matériel militaire conservé dans les casernes de Toulon, Hyères, Draguignan et Fréjus furent transférés dans la péninsule. Lors de la capitulation Italienne du 8 septembre 1943, la très grande majorité des militaires transalpins furent capturés par les troupes allemandes, plusieurs convois de prisonniers de guerre quittant ensuite Toulon pour les stalags du III° Reich

 

Conférencier: Jean-Louis Panicacci, historien, professeur honoraire d'histoire à l'université de Nice

Date et heure: Jeudi 28 novembre à 18h

Lieu: Auditorium du Pôle culturel Chabran, 660, boulevard J.F. Kennedy, Draguignan

Entrée libre